Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Accueil aux MAREVA >

Les voeux du Directeur


L’année 2013 a tout d’abord été marquée par la réalisation de notre ÉVALUATION INTERNE. Celle-ci nous a permis d’apprécier le niveau de qualité atteint par notre établissement et les actions qu’il nous reste à mener pour parfaire notre fonctionnement. Ce projet a été mené grâce au pilotage assuré par Mme Crespin, directrice-adjointe, et grâce à la participation de plusieurs membres du personnel et représentants des familles. Cette évaluation interne a mis en exergue de très bons résultats concernant le respect de la qualité de vie dans notre établissement. Elle a abouti à l’élaboration d’un programme d’actions concernant les points à améliorer. Plusieurs de ces actions ont été immédiatement mises en œuvre (parution d’un journal interne, mise en place de groupes d’expression impliquant les résidents, développement de l’accompagnement personnalisé, renforcement du rôle de l’agent référent, élaboration de nouveaux protocoles de soins, mise en place d’un groupe utilisateurs avec le SILGOM…).

En 2013, les Résidences MAREVA ont également poursuivi leur démarche d’amélioration de l’accompagnement des PERSONNES SOUFFRANT DE MALADIES DE TYPE ALZHEIMER, avec notamment le dépôt d’un projet d’extension de l’accueil de jour ; ainsi que la participation de l’Etablissement à la mise en place d’une « Plateforme de répit », projet également porté par la Mutualité 29-56 (Ehpad Beaupré-Lalande). Il s’agit d’un dispositif d’aide aux aidants naturels (personnes ayant un proche atteint de maladie d’Alzheimer ou assimilée) en recherche de soutien pour le maintien à domicile ou pour la recherche de services adaptés. Par ailleurs, le Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) situé dans la Résidence Parc-er-Vor à Meucon a poursuivi son activité d’accompagnement à la journée de résidents souffrant de troubles cognitifs ou comportementaux. Ce pôle, bien que situé à Meucon, bénéficie à l’ensemble des Résidences MAREVA (Oréades, Parc du Carmel, Nymphéas et Parc-er-Vor).

Après avoir répondu à un appel à projet régional, l’Etablissement a fait réaliser par le Lycée St-Joseph de Vannes, dans les jardins de la Résidence Les Nymphéas, un PARCOURS ACTIVITES SANTE SENIORS (PASS) que nous avons inauguré en octobre dernier. Il s’agit d’un ensemble d’agrès adaptés aux personnes âgées et permettant d’effectuer des exercices visant à stimuler les capacités physiques et cognitives, à contribuer à la prévention de la perte d’autonomie et des chutes et à participer ainsi au mieux-être des résidents. Outre le bien être des résidents, nos actions visent la QUALITE DE VIE AU TRAVAIL pour les personnels de notre établissement. La mise en œuvre d’un Contrat local d’amélioration des conditions de travail, faisant suite à un appel d’offre lancé par l’Agence régionale de santé, a permis la formation en 2013 de personnels de l’Etablissement chargés d’accompagner leurs collègues soignants dans la manutention des personnes et l’application des réflexes destinés à éviter les accidents de travail ou maladies professionnelles dues à des troubles musculo-squelettiques.

Parmi nos préoccupations vis-à-vis du personnel figure également la lutte contre l’épuisement professionnel. Le plan pluriannuel de prévention des risques psycho-sociaux adopté fin 2010 a connu la réalisation de trois actions importantes en 2013 :
-  L’adhésion à une plateforme d’écoute et de soutien psychologique, anonyme et gratuite pour tout le personnel de l’Etablissement
-  La suppression des postes coupés, et avec elle
-  L’intégration effective de l’animation et de la relation humaine dans les fonctions de chacun des membres du personnel d’accompagnement.

L’adoption de cette nouvelle organisation, dont chacun apprécie aujourd’hui l’intérêt pour les résidents et le personnel, a permis la multiplication des animations au sein de toutes les unités de l’Établissement. La vie qui en découle, au sein des différents secteurs de l’Etablissement, est une source quotidienne de satisfaction.

Ces résultats sont obtenus grâce à l’implication des cadres de santé, des animatrices (et animateur) et de chacun des membres du personnel… je les en remercie. Je tiens également à remercier l’ensemble de bénévoles qui interviennent dans nos résidences ; ainsi que les membres des instances (CVS, CTE, CHSCT et CA) pour leur participation et leur soutien durant toute cette année.

2013 a été l’occasion de rassembler l’ensemble de nos résidences et des personnes qui ont concouru à l’histoire de notre établissement autour de la célébration du 25° ANNIVERSAIRE DE MAREVA (l’Arrêté préfectoral du 13 Avril 1988 avait érigé en établissement public autonome l’ancienne maison de retraite du Centre hospitalier dite « Logis Villemin »). Cet anniversaire a notamment été marqué par la réalisation d’une exposition retraçant l’histoire de notre établissement de 1988 à aujourd’hui.

Le début de l’année 2014 est quant à lui consacré à l’adoption d’un nouveau PROJET D’ÉTABLISSEMENT valant pour la période 2014-2019. Plusieurs membres du personnel ont été associés fin 2013 à son élaboration, à travers leur participation active au sein de cinq groupes-projets. Des groupes d’expression composés de résidents ont également été mis en place afin de recueillir leurs avis et attentes pour les 5 années à venir. Chacun s’accorde à dire que cette démarche participative a été dynamique et fructueuse. Une priorisation des actions et une mise en forme du projet d’établissement doivent désormais être réalisées avant sa présentation au Conseil d’administration fin avril Parmi les objectifs du projet d’établissement devraient figurer les suivants :
-  Maintenir l’équilibre nécessaire entre des objectifs de médicalisation et des besoins de participation sociale : o En poursuivant le renforcement de la prise en charge médicale et paramédicale par du personnel salarié de l’Etablissement (gériatres, kinésithérapeutes) o Tout en privilégiant le rôle social du résident (relations interpersonnelles, vie communautaire, responsabilité, loisirs…)

-  Poursuivre la démarche d’adaptation aux habitudes de vie des résidents o Exemple : Servir plus tardivement le repas du soir afin également d’éviter une trop longue attente entre le souper et le petit-déjeuner le lendemain

-  Aménager, là où ils n’en existent pas, des espaces de proximité, sortes de « place du village » au milieu de chacune des unités de vie des Résidences. o Il s’agit généralement d’un petit salon convivial, pouvant accueillir une 15aine de résidents, où se prennent les petits déjeuners, les goûters et où s’organisent les animations (le matin autour de la lecture du journal et l’après-midi autour d’une activité proposée par un membre de l’équipe d’accompagnement).

-  Aménager une accessibilité plus importante aux espaces extérieurs (jardins, patios, terrasses) o Ils sont nombreux mais pas toujours accessibles aux personnes à mobilité réduite, sans l’aide d’une tierce personne.

-  Réaliser la relocalisation de l’accueil de jour au Parc du Carmel, dans un lieu plus accessible, situé de plain-pied, ouvert sur l’extérieur et disposant d’un espace plus étendu et fonctionnel.

Nous avons également – sous la houlette de Mme Jeanny, médecin coordonnateur - pour projet d’encourager la mise en œuvre du dossier médical personnel (DMP) auprès des résidents. Il s’agit de participer à une démarche nationale pour l’adoption d’un dossier médical informatisé accessible, avec l’accord du patient, à tous les professionnels de santé. L’inscription de notre établissement dans cette démarche vise notamment à faciliter le partage d’informations entre EHPAD et établissement de santé. Les Résidences MAREVA sont issues du « Centre hospitalier Chubert ». Si les premières années de leur autonomisation ont été marquées par la nécessité pour le nouvel établissement d’affirmer son indépendance, il convient désormais de tisser des liens entre nos deux établissements afin notamment de FACILITER LE PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES vivant en institution. Il s’agit d’éviter les hospitalisations inadéquates, de favoriser l’accès direct au bon service de l’Hôpital sans passer par les urgences, de mieux organiser les retours d’hospitalisation, d’améliorer le partage d’informations entre établissements et de mieux accompagner les personnes en fin de vie... Cette coopération s’instaure déjà dans le champ de la mutualisation des compétences (médecine du travail, amélioration des conditions de travail, création de postes partagés : médecins, psychologue). Elle va également se concrétiser prochainement par la signature d’une convention entre le CHBA et MAREVA, définissant les modalités d’intervention de l’équipe mobile de soins palliatifs auprès des EHPAD.

2014 sera également pour MAREVA l’année de la réalisation de son EVALUATION EXTERNE. Cette démarche fait appel à un organisme extérieur chargé de vérifier la qualité des prestations, de la gestion et de l’accompagnement au sein des Résidences. Cette évaluation est obligatoire pour tous les établissements médico-sociaux. Elle débouche sur un rapport à transmettre à l’Agence régionale de santé et au Conseil général avant le 1er janvier 2015. Nous avons choisi pour la réalisation de cette évaluation externe de faire appel à un organisme dont l’expérience est davantage située dans le champ du handicap. Il s’agit à la fois de bénéficier d’une approche différente concernant l’accompagnement des personnes en établissement et de pouvoir tirer profit de l’expérience d’un secteur qui se veut à la pointe du développement de la participation sociale des personnes en situation de handicap.

Je souhaite adresser à chacun d’entre vous mes meilleurs vœux pour l’année 2014. Je vous souhaite la réalisation de vos plus nobles aspirations, tant en ce qui concerne votre vie professionnelle qu’en ce qui concerne votre vie personnelle. BONNE ANNEE 2014 !


Navigation

Lettre d'information |  Liens externes


Forum désactivé


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Résidences MAREVA